Antigone


contre la pense unique

Consultez ici les vidéos des conférences en ligne

 

Vidéos des conférences en ligne

clap_vido_site_bisDepuis le mois de juin 2012 nous avons entrepris de filmer et de mettre en ligne certains des événements qui se déroulent à Antigone ; pour l'instant essentiellement des conférences. Après 10 ans d'existence et d'enrichissement de la bibliothèque, il nous apparaît important de prendre aussi en compte l'aspect patrimonial (ouh le vilain mot !) de notre programmation, donc d'en conserver des traces et d'en faire profiter le plus grand nombre. Mais cela restera bien sûre toujours meilleur sur place que devant son écran...


Faites défiler la page ci-dessous pour retrouver les vidéos

Mercredi 18 mars 2015
Le droit du travail pour les nul.le.s (atelier)

Mercredi 11 mars 2015
"Emanciper le travail" Atelier d'économie libératrice par Bernard Friot / opus 4

Mercredi 7 janvier 2015
"Emanciper le travail" Atelier d'économie libératrice par Bernard Friot / opus 3

Jeudi 18 décembre 2014
Le communisme désarmé

Samedi 13 décembre 2014
Trop jeunes pour mourir

Mercredi 26 novembre 2014
"Emanciper le travail" Atelier d'économie libératrice par Bernard Friot / opus 2

Mercredi 12 novembre 2014
Centrafrique : la France pompier pyromane / avec Survie Isère

Mercredi 15 octobre 2014
“Emanciper le travail” , Atelier d’économie par Bernard Friot / opus 1 : c’est quoi, la valeur économique ?

Vendredi 16 mai 2014
Immigration et Islam: vieux débats, vieux démons avec Olivier Le Cour Grandmaison

Mercredi 23 avril 2014
Théorie de la cotisation sociale par Bernard Friot du Réseau Salariat

Jeudi 17 avril 2014
Quartiers populaires et banlieues : l’égalité en colère / Jessie Cormon

Mercredi 16 Avril 2014
Cycle dominations et santé : opus 4
/  Pour en finir avec la culpabilisation individuelle en santé

Mercredi 26 février 2014
Histoire de la cotisation sociale, son invention, son affirmation, sa mise en cause. Avec Bernard Friot

Vendredi 21 février 2014
Le sabre et la machette: les officiers français et le génocide tutsi

Vendredi 7 février 2014
Rencontre avec Sébastien Broca auteur du livre Utopie du logiciel libre

Vendredi 17 janvier 2014
Anarchisme et organisation

Mercredi 13 novembre 2013
Les retraites: un système émancipé du capital à défendre.
Avec le Réseau salariat

Jeudi 24 octobre 2013
Xénophobie business – A quoi servent les contrôles migratoires ?
Avec Claire Rodier

> Mercredi 12 juin 2013
Réveiller le paysan qui est en nous

> Vendredi 24 mai 2013
Le contrôle total sur nos territoires agricoles

> Jeudi 21 mars 2013
Conférence-débat : Castoriadis et l'autonomie avec Bernard Floris

> Vendredi 15 mars 2013
Que dit la Grande Muette ? Les officiers français et le génocide des Tutsis rwandais

> Jeudi 21 février 2013
Conférence-débat / "La vie marchandise" avec Bernard Floris

> Vendredi 22 février 2013
La fabrique du futur / Cycle d’élaboration collective d’un projet économique post-capitaliste

> Vendredi 15 février 2013
La fabrique du futur / Cycle d’élaboration collective d’un projet économique post-capitaliste

> Jeudi 22 novembre 2012
Le Côté obscur de Google et J’aime pas Facebook / Rencontre avec Carlo Karlessi

> Mercredi 14 novembre 2012
"L'enjeu du salaire", conférence de Bernard Friot

> Vendredi 12 octobre 2012
Rencontre autour du Chiapas avec Marc Tomsin

> Vendredi 29 juin 2012
Conférence-débat avec Michel Sitbon / L’armée française en procès

> Diaporama sur le 17 octobre 1961

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

Mercredi 18 mars 2015 / Le droit du travail pour les nul.le.s (atelier)

Il s’agit, dans le cadre de ces interventions animées par un -et des- inspecteur(s) du travail militants de découvrir les mécanismes du droit du travail à travers des exemples apportés par les uns et les autres. Il y sera des techniques juridiques permettant de mettre en cause, aujourd’hui, - tels et tels aspects de l’exploitation du travail salarié. Il sera aussi question d’histoire : celle, très ambiguë, - du droit du travail, avec ses supposées « conquêtes ouvrières ». Ces rencontres doivent permettre une compréhension du droit du travail mais n'ont pas pour objectifs d’apporter une aide juridique pratique et immédiate. Suit à cette première rencontre à bâtons rompus, suivront des ateliers thématiques en fonction des souhaits et besoins de chacun, tels que :

La précarité, cdd, intérim, temps partiel contraints

La sous-traitance et prêt de main d’œuvre (résister à l’éclatement des collectifs de travail),

Les formes modernes de l’assujettissement des salariés (entretiens d’évaluation…),

Comités d’entreprise, CHSCT, délégués du personnel,

Les syndicats : négocier et lutter… (ou se vendre et au mieux résister ?)

Prud’hommes, inspection du travail… (qu’attendre de ces institutions ?)

Chaque participant est invité à apporter des documents (contrats de travail, bulletins de paie, entretiens d’évaluation…) sur la base desquels les discussions se fonderont.
 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

Mercredi 11 mars 2015 /  “Emanciper le travail” Atelier d’économie libératrice par Bernard Friot
opus 4 : en finir avec les mots d'ordre contre-productifs

" Une succession d'échecs syndicaux et politiques, ça use mais on peut en sortir. Retrouver l'offensive, c'est commencer par voir que depuis plus de soixante ans nous inventons un travail libéré de l'emprise capitaliste. En étant attentifs à cette histoire volée, nous allons nous défaire des mots d'ordre qui ont intériorisé le récit de l'adversaire et tracer le projet et le chemin "

L'année dernière, Bernard Friot est venu à Antigone animer un cycle de cinq conférence-débat autour des questions du salaire, des retraites et de la cotisation sociale. Il revient cette année pour une série de cinq ateliers intitulé « Emanciper le travail » du nom de son dernier ouvrage « Émanciper le travail, entretiens avec Patrick Zech » qui vient de paraître aux éditions La Dispute.

Il propose pour ces ateliers de suivre l'ordre des entretiens du livre, qui a sa cohérence, ce qui aidera à préparer des séances interactives en demandant aux participant-es d'avoir travaillé l'entretien qui sera l'objet de l'atelier.

- 15 octobre: c'est quoi, la valeur économique ? (moitié du premier entretien)
- 26 novembre: 1945 n'a pas changé la répartition de la valeur, mais sa production (fin du 1er entretien et second entretien)
- 7 janvier : le projet: généraliser la pratique salariale de la valeur (troisième entretien)
- 11 mars : en finir avec les mots d'ordre contre-productifs (quatrième entretien)

- 6 mai : qu'est-ce qu'on fait tout de suite? (cinquième entretien)
 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

Mercredi 7 janvier 2015
"Emanciper le travail" Atelier d'économie libératrice par Bernard Friot

opus 3 le projet: généraliser la pratique salariale de la valeur

" Une succession d'échecs syndicaux et politiques, ça use mais on peut en sortir. Retrouver l'offensive, c'est commencer par voir que depuis plus de soixante ans nous inventons un travail libéré de l'emprise capitaliste. En étant attentifs à cette histoire volée, nous allons nous défaire des mots d'ordre qui ont intériorisé le récit de l'adversaire et tracer le projet et le chemin "

L'année dernière, Bernard Friot est venu à Antigone animer un cycle de cinq conférence-débat autour des questions du salaire, des retraites et de la cotisation sociale. Il revient cette année pour une série de cinq ateliers intitulé « Emanciper le travail » du nom de son dernier ouvrage « Émanciper le travail, entretiens avec Patrick Zech » qui vient de paraître aux éditions La Dispute.

Il propose pour ces ateliers de suivre l'ordre des entretiens du livre, qui a sa cohérence, ce qui aidera à préparer des séances interactives en demandant aux participant-es d'avoir travaillé l'entretien qui sera l'objet de l'atelier.

- 15 octobre: c'est quoi, la valeur économique ? (moitié du premier entretien)

- 26 novembre: 1945 n'a pas changé la répartition de la valeur, mais sa production (fin du 1er entretien et second entretien)

- 7 janvier : le projet: généraliser la pratique salariale de la valeur (troisième entretien)

- (4ème atelier): en finir avec les mots d'ordre contre-productifs (quatrième entretien)

- (5ème atelier): qu'est-ce qu'on fait tout de suite? (cinquième entretien)

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

Jeudi 18 décembre 2014
Le communisme désarmé

Rencontre autour du livre de Julian Mischi, "Le communisme désarmé", paru chez Agone fin août 2014. Ou comment le communisme a autant été désarmé par ses adversaires socialistes et de droite qu’il s’est désarmé lui-même en abandonnant l’ambition de représenter prioritairement les classes populaires, entre autres en traquant toute divergence interne et en changeant continuellement de ligne.

L'auteur interroge aussi la construction d’un outil de lutte collectif contre l’exclusion politique des classes populaires et sur la possibilité, pour un parti politique, de représenter vraiment ses militants. Révisiter l’histoire récente du PCF relève d’un enjeu majeur pour une gauche de plus en plus coupée de celles et ceux qu'elle dit vouloir représenter.
 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

Samedi 13 décembre 2014
"Trop jeunes pour mourir"

Rencontre avec l'auteur Guillaume Davranche. Trop jeunes pour mourir. Ouvriers et révolutionnaires face à la guerre (1909-1914) raconte l’histoire de l’opposition ouvrière à la montée vers la guerre, et notamment celle de sa fraction antimilitariste et « antipatriote » la plus radicale, incarnée par la Fédération communiste anarchiste (FCA), qui menace ouvertement de « saboter la mobilisation ». Animée par de jeunes ouvriers révolutionnaires de la « génération de 1906 », cette organisation était jusqu’ici très mal connue, n’ayant fait l’objet d’aucune étude spécifique.

En suivant le fil rouge de la FCA, ce livre dévoile le contexte de l’avant-guerre, souvent éclipsé par le cataclysme de 1914, et explore le mouvement ouvrier d’alors : son organisation, ses passions, ses fractions, ses controverses, ses petites et ses grandes luttes.

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

Mercredi 26 novembre 2014
"Emanciper le travail" Atelier d'économie libératrice par Bernard Friot
opus 2 : 1945 n'a pas changé la répartition de la valeur, mais sa production

" Une succession d'échecs syndicaux et politiques, ça use mais on peut en sortir. Retrouver l'offensive, c'est commencer par voir que depuis plus de soixante ans nous inventons un travail libéré de l'emprise capitaliste. En étant attentifs à cette histoire volée, nous allons nous défaire des mots d'ordre qui ont intériorisé le récit de l'adversaire et tracer le projet et le chemin "

L'année dernière, Bernard Friot est venu à Antigone animer un cycle de cinq conférence-débat autour des questions du salaire, des retraites et de la cotisation sociale. Il revient cette année pour une série de cinq ateliers intitulé « Emanciper le travail » du nom de son dernier ouvrage « Émanciper le travail, entretiens avec Patrick Zech » qui vient de paraître aux éditions La Dispute.

Il propose pour ces ateliers de suivre l'ordre des entretiens du livre, qui a sa cohérence, ce qui aidera à préparer des séances interactives en demandant aux participant-es d'avoir travaillé l'entretien qui sera l'objet de l'atelier.

- 15 octobre: c'est quoi, la valeur économique ? (moitié du premier entretien)

- 26 novembre: 1945 n'a pas changé la répartition de la valeur, mais sa production (fin du 1er entretien et second entretien)

- 7 janvier : le projet: généraliser la pratique salariale de la valeur (troisième entretien)

- (4ème atelier): en finir avec les mots d'ordre contre-productifs (quatrième entretien)

- (5ème atelier): qu'est-ce qu'on fait tout de suite? (cinquième entretien)
 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

Mercredi 12 novembre 2014
Centrafrique : la France pompier pyromane
avec Survie Isère

Le 5 décembre 2013, François Hollande annonçait le lancement de l'opération Sangaris en Centrafrique, renouant avec la tradition d'interventionnisme militaire qui caractérise les relations que la France entretient avec ses anciennes colonies. A rebours des déclarations officielles d'une intervention dans l'urgence pour des raisons purement humanitaires, il s'agira d'analyser les tenants et les aboutissants de la crise actuelle au regard de la longue histoire d'ingérence de la France dans ce pays.

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

“Emanciper le travail” , Atelier d’économie par Bernard Friot
opus 1 : c’est quoi, la valeur économique ?

" Une succession d’échecs syndicaux et politiques, ça use mais on peut en sortir. Retrouver l’offensive, c’est commencer par voir que depuis plus de soixante ans nous inventons un travail libéré de l’emprise capitaliste. En étant attentifs à cette histoire volée, nous allons nous défaire des mots d’ordre qui ont intériorisé le récit de l’adversaire et tracer le projet et le chemin "

L’année dernière, Bernard Friot est venu à Antigone animer un cycle de cinq conférence-débat autour des questions du salaire, des retraites et de la cotisation sociale. Il revient cette année pour une série de cinq ateliers intitulé « Emanciper le travail » du nom de son dernier ouvrage « Émanciper le travail, entretiens avec Patrick Zech » qui vient de paraître aux éditions La Dispute.

Il propose pour ces atéliers de suivre l’ordre des entretiens du livre, qui a sa cohérence, ce qui aidera à préparer des séances interactives en demandant aux participant-es d’avoir travaillé l’entretien qui sera l’objet de l’atelier.

- 15 octobre: c’est quoi, la valeur économique ? (moitié du premier
entretien)

- 26 novembre: 1945 n’a pas changé la répartition de la valeur, mais sa
production (fin du 1er entretien et second entretien)

- 7 janvier : le projet: généraliser la pratique salariale de la valeur
(troisième entretien)

- (4ème atelier): en finir avec les mots d’ordre contre-productifs
(quatrième entretien)

- (5ème atelier): qu’est-ce qu’on fait tout de suite? (cinquième entretien)

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

Mercredi 21 mai 2014
Exposé et critique des thèses de Thomas Piketty
par Bernard Friot


Dans trois interventions indépendantes (il n’est pas nécessaire d’avoir participé aux autres pour comprendre l’enjeu de chacune) mais non redondantes parce que complémentaires, Bernard Friot abordera les questions posées par le recul de la cotisation et son remplacement partiel par l’impôt pour financer la protection sociale, dérive inaugurée par la création de la CSG par Rocard en 1989 et aujourd’hui au coeur de la politique de Hollande :

- 26 février 2014 : histoire de la cotisation sociale, son invention, son affirmation, sa mise en cause ;

- 23 avril 2014 : théorie de la cotisation sociale, sa proximité et sa différence avec l’impôt ;

- 21 mai 2014 : exposé et critique des thèses de Piketty, penseur décisif du remplacement de la cotisation par l’impôt.

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

Vendredi 16 mai 2014
Immigration et Islam: vieux débats, vieux démons

avec Olivier Le Cour Grandmaison

Olivier Le Cour Grandmaison est historien et travaille sur la question coloniale et le code de l'indigénat, qui a permis la pratique du racisme d'Etat.

Immigrés, “clandestins”, Roms, Islam, viande hallal et menaces diverses supposées peser sur la France en raison de la présence de “trop nombreux étrangers” réputés mal intégrés à la société : vieille antienne. En mai 2007, c’est elle qui a justifié la création d’un ministère ad hoc doté de compétences multiples qui vont de la « gestion » de l’immigration à la défense de l’identité nationale en passant par l’intégration et le co-développement. Vaste programme. Cette nouvelle administration, et ceux qui l’ont dirigée, se sont surtout fait connaître par les expulsions massives d’étrangers en situation irrégulière. La disparition de cette administration n’a rien changé aux orientations mises en œuvre. Pire encore, la nomination de Claude Guéant au ministère de l’Intérieur et les pratiques de nombreuses préfectures ont, à l’époque, témoigné d’une radicalisation toujours plus importante des orientations mises en œuvre. Rupture comme l’affirmait l’ancien président Nicolas Sarkozy ?

A rebours de ce bruit politico-médiatique, on s’interrogera sur les origines républicaines d’un racisme et d’une xénophobie d’Etat que l’on découvre dans les années 1920. De même pour l’islamophobie élitaire qui, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, prospère sous la plume de spécialistes connus. Quant aux colonisés-immigrés, présents en métropole après 1945, ils furent longtemps victimes de discriminations systémiques relatives au travail, au salaire et au logement, et déjà relégués en banlieue. En ce qui concerne les Roms enfin, stigmatisés par l’actuel ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, qui, en 2013, a fait procéder à la destruction de près de 20 000 places de logements jugés insalubres – un record –, ils sont jugés dangereux parce qu’ils sont réputés inassimilables. Classique rhétorique qui légitime aujourd’hui la politique que l’on sait.

Olivier Le Cour Grandmaison. Universitaire. Dernier ouvrage paru : De l’Indigénat. Anatomie d’un « monstre » juridique : le droit colonial en Algérie et dans l’empire français, La Découverte/Zones, 2010.
 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

Mercredi 23 avril 2014
Théorie de la cotisation sociale par Bernard Friot du Réseau Salariat


Dans trois interventions indépendantes (il n’est pas nécessaire d’avoir participé aux autres pour comprendre l’enjeu de chacune) mais non redondantes parce que complémentaires, Bernard Friot abordera les questions posées par le recul de la cotisation et son remplacement partiel par l’impôt pour financer la protection sociale, dérive inaugurée par la création de la CSG par Rocard en 1989 et aujourd’hui au coeur de la politique de Hollande :

- 26 février 2014 : histoire de la cotisation sociale, son invention, son affirmation, sa mise en cause ;

- 23 avril 2014 : théorie de la cotisation sociale, sa proximité et sa différence avec l’impôt ;

- 21 mai 2014 : exposé et critique des thèses de Piketty, penseur décisif du remplacement de la cotisation par l’impôt.

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

Jeudi 17 avril 2014
Quartiers populaires et banlieues : l’égalité en colère (inégalités racistes, islamophobes, sexistes, et de classes)
Les rapports sociaux de domination (classe, « race », sexe) 2ème partie

Avec Jessy Cormont, sociologue (P.H.A.R.E pour l’égalité), co-auteur du Dictionnaire des dominations de sexe, de race, de classe, ed. Syllespe.

Force est de constater que l’abandon incessant des classes populaires (issu de l’immigration ou non) est le résultat d’une absence de prise en compte des fractures de classe, de « race », de sexe et d’âge traversant l’ensemble de la société française. Plus que jamais il est nécessaire de bien prendre la mesure des rapports sociaux inégalitaires dans leur pluralité (inégalités racistes, islamophobes, sexistes, homophobies, et de classes) sous peine de passer à côté, d’une part, des chances de transformation concrètes de la donne égalitaire, et d’autre part, de la certitude que ce qui a été fait peut être défait. L’égalité est en colère, elle hurle sur le seuil des politiques publiques comme des actions « militant-es ». C’est aussi pour cela que depuis les années 1980 les « quartiers » s’enflamment parfois.

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

Cycle_dominations_et_sant_4
Mercredi 16 Avril
Cycle dominations et santé : opus 4

Pour en finir avec la culpabilisation individuelle en santé :
à propos des causes collectives des inégalités sociales de santé.

Les rapports sociaux de dominations (classe, « race », sexe)
1ère partie

Avec Jessy Cormont, sociologue (P.H.A.R.E pour l’égalité), auteur du rapport : Pour une politique publique d’égalité. Acteurs de santé en quartier populaire face aux discriminations et inégalités sociales de santé.

Dans une société qui revendique formellement l’égalité, les inégalités sociales de santé jettent un profond malaise. Les classes populaires sont sur-exposées aux maladies, à une mortalité prématurée ou à une retraite en bonne santé très courte, tandis que les classes dominantes bénéficient d’avantages systémiques dans tous les domaines de la vie sociale, ce qui ce traduit par un « privilège » sur le plan de l’état de santé, du bien-être et de l’estime de soi (Aïach, 2010). Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, inégalités sociales de santé montrent à quel point « l’injustice tue à grande échelle » (OMS, 2008). Alors que les inégalités sociales de santé sont de plus en plus constatées, la mobilisation reste timide du coté des pouvoirs publics, professionnel-les, partis, syndicats, associatifs, et autres militant-es. Lorsqu’ils se mobilisent c’est souvent à partir d’explications qui contribuent à produire de l’impuissance (prévention individualisante, culpabilisation, instance erronée sur le rôle de la technologie, de « la médecine » ou du système de soin, etc.). Jessy Cormont nous proposera un exposé accessible à un public non spécialiste. Quelles sont les causes des inégalités sociales de santé que l’on nous montre et celles que l’on passe sous silence ? Pourquoi la santé est fondamentalement collective et donc politique ? Pourquoi les inégalités sociales de santé sont un puissant révélateur de la manière dont les discriminations et les inégalités (racistes, sexistes et de classe) s’inscrivent dans nos corps et nos têtes jusqu’à nous rendre malades et écourter nos vies ?

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

Mercredi 26 février 2014
Histoire de la cotisation sociale, son invention, son affirmation, sa mise en cause
Avec Bernard Friot


"Dans trois interventions indépendantes (il n'est pas nécessaire d'avoir participé aux autres pour comprendre l'enjeu de chacune) mais non redondantes parce que complémentaires, Bernard Friot abordera les questions posées par le recul de la cotisation et son remplacement partiel par l'impôt pour financer la protection sociale, dérive inaugurée par la création de la CSG par Rocard en 1989 et aujourd'hui au coeur de la politique de Hollande :

- 26 février: histoire de la cotisation sociale, son invention, son affirmation, sa mise en cause ;
- 23 avril: théorie de la cotisation sociale, sa proximité et sa différence avec l'impôt ;
- 21 mai: exposé et critique des thèses de Piketty, penseur décisif du remplacement de la cotisation par l'impôt."

Dans le cadre du cycle économie d'Antigone en lien avec le réseau salariat.

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

Vendredi 21 février 2014
Le sabre et la machette: les officiers français et le génocide tutsi

Une démarche originale pour comprendre le rôle des officiers français dans le génocide tutsi: partir de leurs propres déclarations. Evénement majeur, ce génocide s'est déroulé au Rwanda il y a tout juste vingt ans : en 1994, près d'un million de Tutsis ont été tués en quelques semaines. Depuis, des polémiques sur la responsabilité de la France ont enflé. Des officiers français ont été mis en cause. Pour justifier leurs actions, ils écrivent des livres et multiplient encore aujourd'hui les déclarations publiques. Les recouper fait émerger des informations inédites et permet aux non-spécialistes de se faire leur propre opinion.

La conclusion de cette recherche est d'une étonnante actualité pour le public français.

Par François Graner, auteur de "Le sabre et la machette : officiers français et génocide tutsi", Editions Tribord, 2014.
 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

Vendredi 7 février 2014
Rencontre avec Sébastien Broca
auteur du livre Utopie du logiciel libre

Né dans les années 1980 de la révolte de hackers contre la privatisation du code informatique, le mouvement du logiciel libre ne semblait pas destiné à renouveler nos imaginaires politiques. Les valeurs et les pratiques du Libre ont pourtant gagné d’autres domaines, dessinant peu à peu une véritable « utopie concrète ». Rencontre avec l'auteur, Sébastien Broca, sociologue au Centre d’études des techniques, des connaissances et des pratiques (Cetcopra) de la Sorbonne. Ses travaux portent sur les projets de transformation sociale en lien avec les mouvements du numérique. Il est membre des réseaux de recherche Anthropological Materialism et Numer-Univ.

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

Vendredi 17 janvier 2014
Anarchisme et organisation 

Présentation d’"Anarchisme social et organisation" de la Fédération Anarchiste de Rio de Janeiro par les traducteurs. A partir de l’expérience au sein des mouvements populaires des militant-e-s de la FARJ, ce texte apporte un regard actuel sur la question de l’organisation au sens le plus large du terme. Une présentation du courant specifiste, vivace en Amérique latine, inspiré des théories développées par Bakounine et Malatesta.

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

Mercredi 13 novembre 2013
Les retraites: un système émancipé du capital à défendre

Christine Jakse, auteure de "l'enjeu de la cotisation sociale" éd. du croquant, et Bertrand Bony, tous deux membres du Réseau salariat abordent le système des retraites et élargissent sur la cotisation sociale comme alternative au capitalisme.

Dans le cadre du cycle économie de la fabrique des futurs

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

Jeudi 24 octobre 2013
Xénophobie business – A quoi servent les contrôles migratoires ?
avec Claire Rodier

Claire Rodier répond à nos questions sur le juteux marché des frontières et le réseau “migreurop”.

Juriste et militante au Gisti (groupe d’information et de soutien des immigré.e.s), co-fondatrice du réseau euro-africain Migreurop, elle s’intéresse aux politiques d’asile et d’immigration en Europe et a publié, seule ou en collaboration, plusieurs ouvrages sur ces sujets. Dernière publications :

- Xénophobie business – A quoi servent les contrôles migratoires, La Découverte, 2012 ;

- Atlas des migrants en Europe,(collaboration), Armand Colin, 2012 ;

- Immigration, fantasme et réalités (avec Emmanuel Terray), La Découverte, 2008.

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

12 juin 2013urgences_paysannes2_large
Réveiller le paysan qui est en nous



Que signifie être paysan-ne ?

Est-ce seulement lié au métier d’agriculteur ?

Pourquoi avons-nous besoin de très nombreux paysans ?

Comment devient-on paysan et paysanne autour de Grenoble ?


Rencontre-débat avec des paysan-ne-s de l’Isère.

Organisé avec Les Renseignements Généreux

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

24 mai 2013urgences_paysannes2_large
Le contrôle total sur nos territoires agricoles


L’agro-industrie produit, avec l’aide du pouvoir politique, des normes de plus en plus liberticides.
À quoi servent vraiment ces normes ? Quel type de société sont-elles en train de fabriquer ?

Un arboriculteur nous présentera l’exemple de la sharka des vergers, du puçage des animaux, du système de la PAC, de la mise en place des polices sanitaires et des pistes de résistance possibles.


Organisé avec Les Renseignements Généreux









 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

21 mars 2013
Conférence-débat : Castoriadis et l'autonomie avec Bernard Floris

La lutte pour l'autonomie individuelle et collective est une question centrale chez le philosophe de l'institution imaginaire de la société. Elle caractérise sa vision de la démocratie : l'aptitude de chaque personne à gouverner la cité et à décider des lois qu'elle accepte ou qu'elle se donne elle-même, inséparable de la capacité des sociétés à organiser les conditions d'un gouvernement du peuple, direct, égalitaire et autogestionnaire. Ce qui nécessite évidemment de rompre avec le capitalisme, individuellement et collectivement.

Une conférence de Bernard Floris

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

15 mars 2013
Que dit la Grande Muette ?
Les officiers français et le génocide des Tutsis rwandais

Des officiers français, et plus généralement la politique de la France, ont-ils eu une part de responsabilité dans le génocide des Tutsis ? Les faits se sont déroulés au Rwanda, en 1994. Les accusations, basées sur des témoignages, sont si graves que pour les démentir l'armée, cette « Grande Muette », sort de sa réserve. Plusieurs officiers ont publié des livres pour défendre leur point de vue, se sont regroupés en une association avec un site internet, ont donné des entretiens aux journaux, ont intenté des procès en diffamation. Pour se faire sa propre opinion, il est intéressant d'examiner ces déclarations des officiers. En les comparant et en les recoupant, on apprend beaucoup sur le fonctionnement de l'armée et de l’État français. Concernant leur éventuel rôle dans le génocide, est-ce qu'un tableau cohérent émerge ?

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

21 février 2013
Conférence-débat / "La vie marchandise" avec Bernard Floris

La hantise des capitalistes est la baisse des ventes des marchandises qui leur permettent de réaliser leurs profits. Pour y pallier, ils ont inventé le marketing pour fabriquer des consommateurs avec des désirs de consommation sans fin.

L'obsolescence programmée, le crédit et la publicité en sont les ressorts.

"La vie marchandise" analyse comment le productivisme destructeur de conditions de la vie et semeur de misère entretient le mode de vie marchandisé.

A l'occasion de la sortie du livre "La vie Marchandise" de Bernard Floris et Marin Ledun (édition Tengo / février 2013)

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

Vendredi 22 février 2013
La fabrique du futur / Cycle d’élaboration collective d’un projet économique post-capitaliste


Soirée stratégie : Des pistes pour situer la satisfaction de nos besoins et envies au départ de la production.

Plus d'information sur la fabrique du futur ici


 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

Vendredi 15 février 2013
La fabrique du futur / Cycle d’élaboration collective d’un projet économique post-capitaliste


Soirée Utopie : notre Cher Profit contre la satisfaction de nos bas besoins vitaux… Qui tranchera ce cruel dilemme dans l'économie du futur ? Comment ?

Plus d'information sur la fabrique du futur ici


 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer


Jeudi 22 novembre 2012
Le Côté obscur de Google et J’aime pas Facebook
Rencontre avec Carlo Karlessi

Comme toute entreprise capitaliste, Facebook et Google ont au moins deux ambitions : faire de l’argent, beaucoup d’argent ; et étendre leur domination toujours plus loin sur les contenus numérisés. Ces dispositifs hors du commun sont capables de tirer profit de chaque micromouvement effectué sur leur plate-forme. Ils nous font croire que l’on est en train de nous distraire : en réalité, ils nous mettent au travail.

Rencontre avec Carlo Karlessi, membre d’Ippolita, groupe de recherche sur les écritures conviviales, qui a publié Le Côté obscur de Google et J’aime pas Facebook.

Bande son uniquement
 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

Mercredi 14 novembre 2012
"L'enjeu du salaire", conférence de Bernard Friot


Entre 1920 et 1980, des conquêtes révolutionnaires ont bouleversé la façon dont le capitalisme organise la production, en particulier la cotisation, le grade de la fonction publique et la qualification du poste dans le privé, la pension de retraite comme continuation du salaire.

Nous pouvons les généraliser en remplaçant le marché du travail par la qualification universelle (et donc le salaire à vie), et le profit (et donc le crédit) par une cotisation économique qui financera l’investissement.

Ainsi libérés des employeurs et des actionnaires, et avec eux du chantage à l’emploi et à la dette, nous maîtriserons la valeur économique et produirons autrement.

Pour plus d'info visiter le site du Réseau Salariat
 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

Vendredi 12 octobre 2012
Rencontre autour du Chiapas
avec Marc Tomsin



Marc Tomsin est éditeur. Sa maison d’édition, Rue des Cascades, développe la collection « Les Livres de la jungle », dédiée aux peuples du Mexique et d’Amérique. Animant sur Internet le site “la voie du jaguar” et ayant voyagé une dizaine de fois au Chiapas et à Oaxaca, il viendra discuter avec nous de la résistance sociale au Mexique, des relais à établir et des liens à tisser entre les expériences alternatives sur le Vieux Continent et les luttes et résistances de l’autre côté de l’Atlantique.


 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer


Vendredi 29 juin 2012
Conférence-débat avec Michel Sitbon
L’armée franç
aise en procès

Enfin ? La France et plus particulièrement son armée est régulièrement mise en cause pour son rôle dans le génocide des Tutsi au Rwanda, en 1994. Et depuis 18 ans, la France a eu recours à de multiples moyens pour éviter que ne soient jugés ses dirigeants politiques et militaires. Or neuf officiers supérieurs viennent de déposer une plainte en diffamation visant entre autres Michel Sitbon, éditeur et historien. Au lieu de simplement plaider sa bonne foi, celui-ci a saisi cette occasion de lancer un procès allant au fond des choses. Il a donc offert de présenter au tribunal toutes les preuves écrites et témoignages établissant les responsabilités et complicités de l’armée française. Il est venu à Antigone résumer l’essentiel de l’abondante documentation qu’il a rassemblée pour préparer cette occasion historique.

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

Diaporama sur le 17 octobre 1961affiche_17_octobre_1961_bis

Vous trouverez ci-joint une version PDF de la mise en images et en textes réalisé par Jyciiie (Antigone) autour du 17 octobre 1961 pour la soirée "Zone libre" du 17 octobre 2009 à Lans en Vercors. Ce document à été projété ensuite deux fois à Antigone le 17 octobre 2010 et 2012. Il a évidemment vocation à être diffusé le plus largement possible ; il est libre de droits dans la mesure où les dernières pages qui contiennent les sources sont maintenues. La qualité des images est ici assez moyenne du fait de la compression. Il existe une version "animée" avec des images de meilleure qualité en format "présentation" d'Open Office (équivalent Power Point) mais elle est trop volumineuse pour être envoyée par mel et postée ici. Si certain-es parmi vous sont intéressé-es par cette version, nous contacter. N'hésitez pas à diffuser autour de vous ce document.

Fichiers joints:
Télécharger ce fichier (diaporama 17 octobre 1961.pdf)Diaporama "17 octobre 1961"[ ]3259 Kb06/09/2010 11:02