Antigone


contre la pense unique

Consultez ici les vidéos des conférences en ligne

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

Un 1er mai de convergence des luttes et plus encore…

Comme chaque année, Antigone sera présente à la fin de la manif’ du premier mai avec un stand toujours plus grandiose et sympathique. Mais cette année, des divergences de vues profondes sur la forme de l’organisation de cette après manif’ par la GéGèT (stands sur le béton de l’anneau de vitesse avec gros concert payé par les orga présentes !) et sur le fond de l’appel des centrales syndicales à un 1er mai “revendicatif” (mais sans lendemain comme d’hab’) ont améné l’inter-luttes grenobloise dans la quelle s’inscrit Antigone à proposer l’établissement d’un village alternatif avec des stands sur la pelouse devant le palais des sports, un espace convivial et constructif. Comme on ne se voit en nombre qu'une fois tous les deux mois, autant en profiter pour avancer concrètement dans la construction de cette "unité" dont on nous parle tant et plus.

Nous voulons visibiliser l'envie des gens de se battre un peu plus que ce que nous proposent les centrales syndicales, construire une convergence par des discussions, des rencontres, des réunions, des ateliers... Il ne s'agit pas de s'opposer aux syndicalistes mais de rappeler aux représentants syndicaux qu'ils-elles nous représentent, et non qu'ils-elles nous dirigent.

Le stand d’Antigone se trouvera donc au sein de ce “village”, sur la pelouse entre l’anneau de vitesse et le palais des sports. Nous vous y attendons nombreux-ses.