Antigone


contre la pense unique

Consultez ici les vidéos des conférences en ligne

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer

COMMUNIQUE DE PRESSE
REQUISITION D’UN BÂTIMENT PUBLIC
situé au 51 rue des Eaux-Claires à Grenoble
POUR HÉBERGER DEUX FAMILLES SANS DOMICILE

Grenoble, le 30/05/2015

Depuis plusieurs années, plusieurs familles du quartier des Eaux-Claires sont accompagnées par un collectif RESF de parents des écoles Painlevé et La Savane. Leur soutien est essentiellement administratif, moral, matériel et humain.
Depuis plus d’un an, une très nette aggravation de la problématique du logement est visible partout dans l'agglomération grenobloise. La situation de l’hébergement d’urgence et du logement social est telle aujourd’hui, qu'elle donne  lieu à la sélection des familles par des critères d’accueil extrêmement restrictifs qui ne respectent pas le Droit au logement, et condamnent à la rue des familles, et cela même lorsqu'elles ont des enfants en bas âge ou gravement malades.
Pour nous, habitants du quartier, parents d’élèves, militants du Droit au logement, la violence des situations vécues est  devenue insupportable. Et pour certaines de ces familles, nous n’avons trouvé aucune solution d'hébergement, malgré toutes nos démarches.  L’absence de solutions proposées par les autorités compétentes et l’urgence des situations vécues,  nous conduisent donc aujourd'hui, à soutenir une action de réquisition du bâtiment public inoccupé, situé au 51, rue des Eaux-Claires à Grenoble. Elle a eu lieu pour mettre temporairement à l’abri deux familles du quartier sans toit depuis trop longtemps et sans perspective d'en avoir un à court ou moyen terme. Cette action est soutenue par de nombreux citoyens de l'agglomération qui se relayeront sur les lieux.  

Des habitants du quartier, RESF Painlevé La Savane, Le collectif hébergement-logement, La patate chaude.