MORT SUR ORDONNANCES – Autopsie par un inspecteur du travail mercredi 4 octobre 2017 à Antigone

La bataille aura été brève – et la résistance presque dérisoire. Macron et le MEDEF derrière lui peuvent triompher. Et nous, constater notre déroute en rase campagne,

Mais la guerre pour la défense des droits des travailleurs est-elle pour autant perdue ?

Il nous faut faire le point, d’abord. Mesurer l’étendue des dégâts. Et pour cela, non pas tant procéder à l’analyse point par point des ordonnances, cela a déjà été fait, bien mieux que nous ne saurions le faire, mais d’en dégager le sens et les enjeux fondamentaux.

Et malgré tout, nous tenterons de dessiner des pistes pour des luttes futures, dans les entreprises, avec ce qui nous reste comme droits, individuels et collectifs, au sein de nos branches d’activité et aussi au niveau global de et pour tous les salariés.

Prix libre