Cycle d’introduction à la pensée décoloniale Opus 3 / L’expérience décoloniale pour penser demain…

Quand :
28 février 2018 @ 20 h 00 min
2018-02-28T20:00:00+01:00
2018-02-28T20:15:00+01:00

Cycle d’introduction à la pensée décoloniale

Opus 3 /  L’expérience décoloniale pour penser demain…

A partir d’Edouard Glissant et d’Achille Mbembe

La décolonisation partielle des colonies françaises, dans les années 60, ne signifie nullement que la colonialité cesse d’être une modalité essentielle de l’imaginaire, de la gouvernance et de la société française. La phase décoloniale dans laquelle nous sommes entrés depuis la Marche de la dignité contre le racisme (Paris, octobre 2015) ne vise plus la libération de territoires lointains mais la décolonisation définitive de l’État français, condition historique d’une réelle alternative sociale, culturelle et politique. Car c’est la colonialité qui nourrit l’idée d’une « Grandeur de la France » et, avec elle, l’impérialisme, le Patriarcat et le grand capital…

Néanmoins la praxis décoloniale ne saurait être une déconstructions de plus. L’expérience intersectionnelle de la ségrégation raciste capitaliste se doit de produire les outils théoriques et pratiques d’une alternative mondialisée aux dominations forgées dans et par la colonialité. Inventer un monde sans privilèges…

Inventer, à partir de l’expérience du racisme, un monde sans le privilège de la race, c’est ce à quoi s’attellent de trop rares auteurs, souvent accusés chez eux de délaisser le long cri de la dénonciation et les postures victimaires pétrifiées d’accusation. Après le redressement de l’âme esclavagisée (Césaire) et du corps nègre (Fanon), Edouard Glissant boucle le cycle des fondements antillais de la pensée décoloniale. Son apport sera un long effort de projection sur une utopie qui viendrait prendre le relai de l’Universalisme décati des Lumières blanches et qui serait un dialogue planétaire des imaginaires. Plus récemment, Achille Mbembe a sans doute écrit avec « Critique de la raison nègre », le bréviaire théorique de la pensée décoloniale. Avec ces deux auteurs nous nous poserons la question des outils théoriques pour « penser autrement » nos défis actuels…

Prix libre / ouverture dès 18h30